La direction nationale du projet « conservation de la biodiversité d’intérêt mondial et utilisation durable des services écosystémiques dans les parcs culturels en Algérie », effectue  du 08 au 12 mars 2020, une mission de terrain à Djanet et à Illizi pour renouveler  le  processus portant démarche de la gestion collaborative du patrimoine écoculturel et du tourisme durable, au niveau du parc culturel du Tassili n’Ajjer.

Il est prévu,  dans le cadre de cette mission,  plusieurs séances de concertation avec les élus locaux et les secteurs partenaires au niveau d’Illizi, de Bordj el Houas et de Djanet pour le  renouvellement des approches de gestion collaboration du patrimoine éco-culturel  initiées par le projet sur les sites prioritaires de Tihoudaine, Anhef, Ihrir et  Meddak.

Ce travail de terrain a pour principal objectif d’identifier les engagements des partenaires  dans la mise en œuvre de ces accords  et l’élaboration d’un  programme d’écodéveloppement qui sera exécuté d’une manière collaborative, tout  en mettant l’accent  sur la nécessité d’impliquer la population locale dans les différentes étapes du processus et de la démarche  stratégique et opérationnelle du projet des parcs culturels algériens.  

Il y aura également au programme de cette mission, la présentation de deux nouveaux outils techniques pour le développement de l’écotourisme au niveau du parc culturel du Tassili n’Ajjer. Il s’agit de l’accord de gestion collaborative du tourisme durable visant  la fédération des efforts des acteurs locaux du tourisme pour un engagement serein  en faveur  de la promotion de l’écotourisme et du développement socioéconomique des kel Ajjer. Quant au deuxième outil, il porte sur la charte éthique d’écotourisme visant à instaurer de bonnes pratiques dans le domaine  du tourisme d’une manière  à répondre aux impératifs de la conservation de la biodiversité, la valorisation du patrimoine culturel et le développement des territoires.

La concrétisation des objectifs assignés à cette démarche, nécessite l’implication effective de l’ensemble des  acteurs et la mutualisation de leurs efforts pour asseoir une vision commune et partagée dans la gestion du patrimoine écoculturel du parc culturel du Tassili n’Ajjer, conformément  aux critères de son classement  comme site mixte  du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982.